Téhéran: une métropole au cœur des crises et des espoirs de l’Iran

Conférences et débats

Salle RE 48, Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel

Jeudi 21 mai à 18h30
Entrée libre

13 millions d’Iraniens vivent dans le Grand Téhéran. La révolution islamique, la guerre Irak-Iran, les sanctions économiques, l’isolement international ont affecté directement le développement et la physionomie de la capitale iranienne qui est devenue le miroir de l’Iran. Bien plus que les débats idéologiques ou les discours, l’analyse des quartiers, des groupes sociaux, des activités, des paysages, de l’urbanisme, de l’architecture de la métropole iranienne traduit la réalité vécue par 76 millions d’Iraniens.

Bernard Hourcade est géographe, directeur de recherche émérite au CNRS. Ancien directeur de l’Institut Français de Recherche en Iran (1978 — 1993), il a dirigé l’équipe de recherche « Monde iranien » (CNRS, 1993 — 2005). Ses travaux ont notamment porté sur les rapports entre société, territoires, villes (Téhéran) et politique en Iran et la géopolitique du Moyen-Orient. Il dirige le site
www.irancarto.cnrs.fr.